En Moi

de

Un metteur en scène se rend à l’Opéra de Paris pour le tournage de son prochain film. En perte d’inspiration, il cherche des échappatoires face à sa solitude et sa peur de l’échec.
À chaque porte qu’il entrouvre, son imaginaire se révèle à lui et des personnages mystérieux l‘entraînent vers son désir de créer et d’aimer.

Cast

Avec Yvan Attal • Lara Stone • Arthur Igual • Mathilde Bisson • Jérémie Bélingard • Akaji Maro • Nassim Amaouche

Crew

Production Allarosa Production • Co-production Films Grand Huit

Image Benoît Delhomme Son Guillaume Le Braz • Décors Pauline Reichenbach • Costumes Anaïs Guglielmetti Premier assistant réalisation Jean-Paul Allègre Scripte Marguerite Perlado • Direction de Production Pauline Seigland • Directeur Post-Production Lionel Massol • Montage image Fabrice Rouand Montage Son Nicolas Moreau • Mixeur Jean-Pierre Laforce • Musique originale composée par KOUDLAM

Scénario & Dialogues Laetitia Casta & Maud Ameline

Festivals

Film de clôture de la Semaine de la Critique 2016 • Film de clôture Cinemed 2016 • Festival Pacific Meridian Vladivostock • Festival Anonimul Roumanie • Festival d’Athènes Grèce • Festival de Vilnius Lituanie • Festival de Morelia  Mexique • Cinémathèque de Prague Rep Tchèque • Festival Premiers Plans d’Angers • Festival d’Aubagne • Festival Coté court de Pantin • Festival SunSète •  Festival International d’Odense • Message to man Russie • Stuttgart Films Winter •  Braunchweig Festival Allemagne

Diffusion Canal+ sept-16

Financement

«  C’est le plus long, le plus ambitieux, et le plus tourmenté de ce programme court (présenté à Cannes avec Bonne figure de S. Kiberlain & Kitty de  C.Sevigny).

Devant la caméra de Laetitia Casta, Yvan Attal joue un cinéaste à bout de nerfs, hanté par son imaginaire, et torturé par un trouble obsessionnel compulsif. On le suit, dans ses visions baroques (étrange et dérangeante scène de casting, où une armée de jeune filles défilent cul nu, vulnérables et offertes), dans ses crises de panique, le long des couloirs et des dorures de l’Opéra de Paris, où se tourne son prochain film. Un drôle de cauchemar au cœur de la création, réflexion brûlante, frénétique, sur le rapport prédateur du réalisateur à ses actrices. » 

Cécile Mury •  trois regards d’actrice à la Semaine de la critique • publication dans Télérama.com du 20/04/16